3 techniques de base en Krav maga pour se défendre

Le Krav maga rassemble différentes techniques de défense. Sa particularité réside dans sa simplicité et sa facilité de prise en main. Les mouvements reposent sur les réflexes naturels en situation de danger. Voici donc 3 techniques de base de Krav Maga pour mieux se défendre face à un agresseur.

Apprendre les techniques de base du Krav Maga

Le Krav mage est axé autour du relâchement musculaire. Tous les mouvements passent par la contraction des muscles. Cette étape essentielle précède le relâchement du corps, des muscles et de la tension. Ces 2 passages rassemblent les fondements des techniques de Krav maga. Ils facilitent la prise en main des gestes de défense.

À l’apparence simple, ces piliers du self-défense sont assez complexes à mettre en œuvre. Afin d’accentuer l’efficacité des gestes, le relâchement doit s’opérer de manière naturelle. Pour naturaliser cette technique, il faut l’enraciner dans l’esprit. Dans cette optique, songez à :

  • La respiration ;
  • La prise de conscience de la tension musculaire ;
  • Les étirements.

3 techniques de base

La prise en main des 2 piliers du Krav Maga ouvre les portes à la seconde phase : la maîtrise des gestes de défenses. En voici 3 qui peuvent être particulièrement utile.

La saisie au poignet

Les techniques simplistes s’adressent essentiellement aux femmes victimes de harcèlement. La première méthode se résume à se dégager contre l’agresseur qui agrippe votre poignet. D’un coup décidé, tirez votre bras vers vous pour dégager la partie fine de votre poignet entre le pouce et les doigts du harceleur. Le rapport de force étant inégal, cette technique seule demeure insuffisante. Pour vous libérer totalement, accompagnez le mouvement de quelques coups avec vos pieds, voire votre tête.

Dans votre lutte, ajoutez le coup de coude pour venir à bout de l’agresseur. La technique consiste à mobiliser le poids de votre corps tout en pivotant votre talon et votre jambe avant. Bougez votre buste dans ce sens et levez votre coude droit à l’horizontale. Pliez votre avant-bras de telle sorte que votre coude atteigne violemment la mâchoire, la gorge ou la tempe de l’ennemi.

L’anti viol

Comme son nom l’indique, la technique de l’anti-viol s’enclenche en cas de tentative malsaine de votre agresseur. Si ce dernier vous plaque au sol, placez vos mains ouvertes à chaque côté de son cou. En même temps, croisez vos pieds derrière sa tête. Serrez vos genoux de toutes vos forces provoquant une douleur intense au niveau de sa trachée. Quand le harceleur tente de se redresser, mettez un pied sur sa hanche avec votre jambe et envoyez un autre coup de pied au visage. Cette technique vous permet de vous relever et de gagner de l’avance sur votre adversaire.

La main sur la cuisse

Pour finir, la main sur la cuisse s’apparente à un petit message supplémentaire pour faire comprendre vos avertissements à l’agresseur. Quand celui-ci tente de toucher votre cuisse, mettez votre main sur la sienne et prenez fermement un voire 2 de ses doigts. Tirez-les vers l’arrière de manière violente. Il n’aura qu’une envie c’est de retirer sa main de votre cuisse.

Laisser un commentaire